L'équipe DERRIÈRE LE LAPIN

Hopper préfère les faiseurs aux penseurs. Nos actions sont rapides et inventives.

L'équipe DERRIÈRE LE LAPIN

Hopper préfère les faiseurs aux penseurs. Nos actions sont rapides et inventives.

Révolutionner la façon dont des millions de gens réservent leurs voyages

Pour créer un produit incroyable, ça prend une équipe incroyable. Ici, tout le monde laisse sa marque : sur l’appli et sur les millions de voyageurs qui utilisent Hopper chaque jour. La confiance que témoignent les utilisateurs envers notre expertise et notre passion façonne Hopper. Ainsi, tout ce que nous créons, nous le créons pour eux.

Notre équipe bouge vite. Nous testons et analysons, nous voyons grand et planifions un futur dans lequel tout le monde peut voyager. Jetez un œil sur n’importe quel tableau et vous y trouverez des plans ambitieux. Étirez le cou et vous entendrez des idées folles qui possèdent le potentiel de changer le monde. Des gribouillis sur des serviettes. Des remue-méninges devant la machine à espresso. Voilà comment on crée: ensemble.

La vie chez Hopper

Comment les humains derrière le lapin ont-ils déniché leur carrière? Des développeurs aux scientifiques des données en passant par les designers, nous avons tous le même objectif : redéfinir la façon dont les gens réservent les voyages.

Voir la vidéo

Les principes de leadership de Hopper

Chez Hopper, nos principes de leadership étayent tout ce que nous faisons — la manière dont nous recrutons, les éléments que nous valorisons dans la prise de décision et la façon dont nous définissons l’avancement professionnel. Lorsque nous avons conçu nos principes de leadership, nous nous sommes inspirés des commerces parmi les plus accomplis au monde, dont Amazon.

Cultiver une obsession pour sa clientèle. Un leader s’intéresse par-dessus tout au client, puis axe son travail en pensant à celui-ci. Il s’efforce de gagner sa confiance et à la conserver. Bien qu’il soit attentif à la concurrence, un leader restera toujours obsédé par l’idée de satisfaire sa clientèle d’abord et avant tout.

Être maître d’œuvre de ses actes. Un leader est le maître d’œuvre de ses actes. Il pense à long terme et ne sacrifie jamais de valeurs durables à la faveur de résultats à court terme. Il travaille au nom de toute l’entreprise, au-delà de sa propre équipe. Il ne dit jamais « ce n’est pas mon boulot ».

Embaucher et encourager des gens formidables. Un leader sait reconnaître les personnes qui possèdent un talent exceptionnel et les aide à s’épanouir au sein de l’entreprise. Il prodigue des encouragements et croit sérieusement en son rôle à former d’autres leaders. Se contenter de ce qui est simplement bon ne permettra jamais d’atteindre le remarquable. Il faut embaucher selon le potentiel, non pas l’expérience. Et investir dans les individus.

Bâtir l’avenir, pas le présent. « Il faut patiner dans la direction où glisse la rondelle. » Les idées réellement novatrices sont souvent incompréhensibles dans le contexte actuel. Un leader comprend que, pour bâtir l’avenir, il faut adopter une vision à long terme et que, en rêvant petit, on se confine à demeurer petit. Un leader se concentre sur les grandes idées déstabilisantes qui provoqueront des changements progressifs dans son entreprise.

Être frugal. La créativité s’épanouit sous la contrainte et la frugalité propulse l’innovation, comme le font aussi d’autres formes de contraintes. L’une des seules façons de s’échapper d’une cage trop étroite est d’en inventer la sortie. Un leader possède naturellement un esprit d’entreprise et cherche à éprouver sans tarder de nouvelles idées, avant de mettre sur pied de grandes équipes ou de solliciter du financement.

Réfléchir en profondeur. Un leader sait mettre en pratique la notion de « pensée du premier principe » dans ses prises de décision. Il agit à tous les niveaux, demeure informé des moindres détails, réalise des vérifications fréquentes et se montre sceptique si les données et les témoignages diffèrent. Il n’est au-dessus d’aucune tâche.

Obtenir des résultats. Un leader ne confond pas le processus avec le produit du travail. Il met l’accent sur les éléments clés de son entreprise et livre en temps voulu en se souciant de la qualité. Malgré les revers, il se montre à la hauteur de la situation et n’accepte jamais de compromis.

Inventer et simplifier. Un leader attend et exige de ses équipes qu’elles se montrent novatrices et inventives tout en imaginant toujours des moyens de simplifier les choses. Il prend des risques et ne craint pas les échecs. Il est conscient de ce qui se passe à l’extérieur de ses murs, recherche de nouvelles idées partout où elles se trouvent et ne se limite pas à utiliser uniquement des concepts créés à l’interne. Lorsqu’on accomplit quelque chose de nouveau, il faut parfois accepter de rester incompris un certain temps.

Avoir souvent raison. Un leader a souvent raison. Il s’appuie sur un jugement solide et un bon instinct. Il sollicite des points de vue divers et s’efforce de remettre en question ses certitudes.

Lutter contre la médiocrité. Un leader établit sans cesse des normes si élevées qu’elles peuvent sembler irréalisables pour plusieurs. Toutefois, en rehaussant continuellement ses exigences, il pousse ses équipes à toujours offrir des produits, des services et des processus de la plus haute qualité. Un leader s’assure d’éliminer les défauts en amont et de régler les problèmes une fois pour toutes du premier coup.

Afficher un grand parti pris pour l’action. En affaires, la rapidité compte pour beaucoup. Plusieurs types de décisions et d’actions peuvent être renversés et ne nécessitent pas d’études exhaustives. Un leader comprend ceci et valorise les gestes bâtisseurs rapides et répétés. Il prend des risques et ne craint pas les pots cassés si nécessaire.

Gagner la confiance des autres. Un leader écoute attentivement, s’exprime franchement et traite les autres avec respect. Il sait s’autocritiquer, même si cela peut être inconfortable ou embarrassant. Comme la confiance se gagne par les mots et les actions, un leader dit ce qu’il pense et agit en fonction de ce qu’il a dit. Un grand leader louange les autres ouvertement et accepte d’être blâmé si c’est mérité.

Savoir se tenir debout. Un leader se doit de remettre en question les décisions lorsqu’il est en désaccord, même si cela s’avère inconfortable ou exténuant, et il se doit de le faire avec respect. Il accepte qu’il faille parfois avoir des conversations difficiles avec ses pairs et il est capable de dire la vérité aux personnes en position d’autorité. Un leader affirme ses convictions et se montre tenace. Il ne fait pas de compromis aux seules fins de maintenir une certaine cohésion sociale. Lorsqu’une décision est prise, il s’engage envers elle corps et âme.

Faire ce qu’il faut. Un leader possède un sens moral très développé. Il sait faire preuve de bonté et de compassion. Dans le doute, il croit en ce qu’il y a de meilleur chez les gens, pas en ce qu’il y a de pire. Il aide à traiter les autres de la façon dont on voudrait être traité.

1 / 10

Des humains Hopper assortis

Un développeur qui joue du ukulélé, un ingénieur devenu scientifique des données, un rédacteur devenu chef de produit : chez Hopper, les parcours sont uniques et les possibilités sont infinies. Comment votre histoire s'imbrique-t-elle dans la nôtre?

Nous favorisons l’implication et l’autonomie. Comment? En définissant les droits décisionnels et en créant des mécanismes qui visent à responsabiliser les gens pour leur permettre d’accomplir leurs tâches au meilleur de leurs capacités.

Activités

Devenir la meilleure version de soi-même au travail, ça repose aussi sur des relations authentiques entre collègues. On s’assure d’avoir du plaisir en dehors du travail avec des soirées de jeux de société, des barbecues et des retraites d’équipe.

#activités
563
Funbuns
Dan
Qui est partant pour de l’escalade après le travail? 🧗‍
plusieurs des personnes tapent

Alors, qu’en pensez-vous?

Nous formons une équipe dynamique composée de bons vivants qui travaillent ensemble pour trouver des solutions à des problèmes de taille. Il ne manque que vous!