Décret anti-immigration de Donald Trump : les premiers effets sur les vols internationaux - Hopper Research

Décret anti-immigration de Donald Trump : les premiers effets sur les vols internationaux

Au niveau mondial, les recherches de billets d'avion pour les États-Unis enregistrent une baisse de 17%. Depuis la Russie, la demande explose : +88%.

Simon
By Simon Lejeune
Posted Feb 6, 2017

L'élection récente de Donald Trump et son décret anti-immigration qui empêche les ressortissants de certains pays de se rendre aux États-Unis ont créé des remous dans l'industrie du voyage.

Pour mesurer l'impact potentiel de ces événements sur la demande et les prix des billets d'avion, nous avons analysé l'évolution des recherches de vols internationaux à destination des États-Unis. Cette étude compare le nombre de recherches quotidiennes par rapport à la moyenne des deux semaines précédant l'investiture de Donald Trump à la présidence des États-Unis.

Une tendance très claire se dégage, les recherches de vols en direction des États-Unis sont en forte baisse. Les principaux enseignements de l'analyse sont les suivants :

  • Le volume de recherche de vols à destination des États-Unis a chuté de 17% à l'échelle mondiale
  • Exception notable, la Russie connaît une augmentation de 88% des recherches de vols pour les États-Unis
  • Dans les pays concernés par le décret de Trump, la demande a baissé de plus de 33%
  • La France voit ses recherches pour des destinations américaines baisser de 8%
  • Les recherches ont diminué dans 94 des 122 pays où nous avons assez de données pour tirer des conclusions
  • Toutes les destinations aux États-Unis sont en baisse. Les villes de la côte Est telles que New York, Boston et Detroit s'en sortent le mieux. San Francisco et Las Vegas sont les plus touchées
  • L'année passée, au cours de la même période, une baisse de seulement 1.8% avait été constatée, excluant la possibilité d'un simple effet saisonnier


Une chute moyenne de 17% des recherches de vols à destination des États-Unis

Hopper analyse chaque mois plus de 300 milliards de tarifs aériens afin de prédire en temps réel les fluctuations des prix des billets.

Au cours des dernières semaine, en comparaison des dernières semaines de mandature de Barack Obama, les recherches pour des vols à destination des États-Unis ont chuté de 17%. La Russie se démarque, les recherches de vols vers les États-Unis ont augmenté de 88%. Par ailleurs, les demandes de vols ont baissé de 33% dans les pays directement concernés par le décret anti-immigration.


San Francisco et Las Vegas : les deux villes les plus touchées

Les recherches de vols en provenance de l'international et à destination des États-Unis ont toutes chuté mais certaines villes dans l'Est du pays résistent un peu mieux, comme New-York, Boston et Detroit. San Francisco et Las Vegas sont les villes qui perdent le plus d'intérêt auprès des voyageurs internationaux.


Figure 1: Variation des recherches de vols internationaux vers les États-Unis par rapport à la moyenne quotidienne des deux semaines qui précèdent l'investiture


La demande a baissé progressivement jusqu'à atteindre -10% à l'inauguration de Donald Trump, le 25 janvier, puis d'atteindre le plancher record de -17% à l'annonce du décret anti-immigration. Les recherches continuent de fluctuer alors que les annonces contradictoires de suspension du décret et d'appels se suivent. La demande semble remonter progressivement mais reste bien en deçà des niveaux habituels.

L'effet ne s'est pas encore fait ressentir sur le prix des billets mais les répercussions sur les tarifs s'observent généralement au bout de plusieurs semaines et non en quelques jours.


Figure 2: Variation de la demande pour des vols internationaux vers les États-Unis par pays d'origine



Figure 3: Variation de la demande pour des vols internationaux vers les principales destinations des États-Unis


Recherches moyennes hebdomadaires de vols vers les États-Unis par groupes de pays

  • Les pays directement concernés par le décrit sont la Libye, la Syrie, l'Irak, l'Iran, la Somalie, le Yémen et le Soudan
  • Les autres pays fréquemment mentionnés dans les médias à propos du décret sont la Turquie, l'Égypte, l'Arabie Saoudite, l'Indonésie, le Qatar, les Émirats Arabes et l'Azerbaïdjan


Découvrez ici le tableau complet par pays et par ville de destination



Méthodologie

Hopper collecte les données de recherches de billets d'avion auprès de plusieurs Global Distribution System (GDS) qui eux-même fournissent les prix et la disponibilité des billets d'avion à des milliers de sites de voyage à travers le monde. Chaque jour, ce sont plus de 10 à 15 milliards de tarifs aériens qui sont stockés et analysés par nos serveurs.

Nous avons analysé les recherches pour des billets d'avions pour des vols à destination des États-Unis en provenance de 122 pays où nous avons suffisamment de données pour produire des résultats fiables. Pour cette analyse, nous avons analysé les données à partir de 3 semaines en amont de l'investiture de Donald Trump pour découvrir les effets potentiels des politiques d'immigration du nouveau président des États-Unis.

Utilisation

Vous pouvez utiliser toutes les informations, données et visuels de cet article librement. Lorsque vous les utilisez, nous vous demandons simplement de mentionner la source et d'ajouter un lien vers cette page afin que les lecteurs puissent explorer l'analyse dans son ensemble ainsi que sa méthodologie.